Qui peut postuler?

Les ressortissants de pays tiers qui exercent une activité d'investissement, en personne ou par le biais d'une entreprise, entraînent l'une des situations suivantes au moins sur une période de cinq ans au moins sur le territoire national:
- acquisition d'immeubles d'une valeur égale ou supérieure à 500 000 euros;
- cession de capital d’un montant égal ou supérieur à 1 million d’euros;
- création d'au moins 10 emplois.
Il couvre les titulaires du capital social d'une société ayant son siège au Portugal ou dans un autre État membre de l'Union européenne et ayant un établissement stable au Portugal, à situation contributive régularisée.

Besoins en activités d'investissement

Exercice d'une activité d'investissement pendant une période minimale de cinq ans à compter de la date d'octroi du titre de séjour et attestée par une déclaration sur l'honneur.

1. Acquisition d’immeubles d’une valeur égale ou supérieure à 500 000 euros.
Démonstré par:
• Achat ou titre d’achat d’un bien immobilier avec la déclaration d’une institution financière, habilitée à exercer son activité sur le territoire national, certifiant le transfert effectif du capital en vue de son acquisition ou à effectuer le montant de la signature de la promesse d’achat égal ou supérieur à 500 000 euros;
• Certificat à jour du bureau d'enregistrement immobilier, qui doit toujours inclure, dans le cas d'un contrat à ordre et dans la mesure où il est juridiquement viable, l'enregistrement respectif.
• L'acquisition peut être en copropriété, à condition que chaque copropriétaire investisse une valeur de 500 milliers d'euros ou plus. Il peut également leur facturer plus de 500 000 EUR et leur donner pour location et exploitation à des fins commerciales, agricoles ou touristiques;

2. Transfert de capital d'un million d'euros ou plus
Démonstré par:
• déclaration d'un établissement financier autorisé à exercer son activité sur le territoire national, certifiant le transfert effectif du capital, d'un montant égal ou supérieur à 1 million d'euros, sur le compte du fait qu'il est l'unique ou le premier détenteur du capital, ou pour l'acquisition d'actions ou de quotas de sociétés. Si le demandeur est une société, seule la proportion de l'investissement correspondant à sa participation au capital lui est imputable;
• Certificat d'enregistrement commercial mis à jour attestant la propriété de la société dans la société.

3. Création d'au moins 10 emplois. (Enregistrement des travailleurs de la sécurité sociale)

4. Transferts en capital d'un montant égal ou supérieur à 250 000 euros (aides à la production artistique, à la restauration ou à la conservation du patrimoine culturel et social)

5. Transfert de capitaux d'un montant égal ou supérieur à 350 000 EUR (activités de recherche scientifique et technologique)

6. Acquisition de biens immobiliers et immobiliers d'un montant égal ou supérieur à 350 milliers d'euros (dans le domaine de la réhabilitation urbaine, d'immeubles construits il y a plus de 30 ans et de la réhabilitation d'immeubles acquis)

7. Cession de capital d’un montant égal ou supérieur à 500 000 euros, en vue de l’acquisition de fonds de placement ou de parts de capital-risque pour la capitalisation de petites et moyennes entreprises présentant le plan correspondant à cet effet. la capitalisation et la même chose se révèle viable

Comment postuler

Phase I - Sur le site Web du Service des étrangers et des frontières (SEF), en remplissant le formulaire en ligne, en joignant les documents suivants, que le demandeur n'a peut-être pas besoin de créer lui-même:
Passeport ou autre document de voyage en cours de validité, valable au moins trois mois;
Visa Schengen valide ou visa de court séjour - Aux fins de l'octroi d'un permis de séjour, les ressortissants de pays tiers (non membres de l'UE) doivent régulariser leur entrée au Portugal dans les 90 jours suivant leur première entrée en Suisse. territoire national. Visa à court terme - Le visa «Schengen» peut être délivré par le consulat du Portugal dans le pays d'origine;
Preuve d'entrée et séjour légal sur le territoire national;
Preuve d'assurance maladie;
Demande de consultation du casier judiciaire portugais par le «SEF»;
Absence de condamnation pour un crime punissable d'une peine privative de liberté de plus d'un an au Portugal;
Certificat d'enregistrement pénal du pays d'origine ou du pays de résidence de plus d'un an, authentifié par les autorités portugaises (authentification du consulat ou de l'apostille du Portugal);
Déclaration d'engagement d'honneur du citoyen étranger, attestant de l'engagement de respecter les exigences quantitatives minimales relatives à l'exercice de l'activité d'investissement au Portugal;
Preuve de la situation contributive régularisée sur présentation du relevé de dette négatif mis à jour émis par l'autorité fiscale et douanière et la sécurité sociale;
Preuve de l'un des trois (3) types d'investissements nationaux mentionnés ci-dessus.
Durée estimée de l'analyse du processus: 3 jours
Frais administratifs de la phase I: 513,75 €.

Fase II - Sendo o pedido online deferido, o requerente deverá ser entrevistado, presencialmente, no SEF, onde serão recolhidos os seus dados biométricos e solicitada, à Casa da Moeda, a elaboração do seu cartão de autorização de residência.

Tempo estimado para requisição do cartão de residência: 15 dias
Custos administrativos na Fase II: € 5.137,50

Outros requesitos

Número de Identificação Fiscal (NIF) e Representante Fiscal:
O NIF poderá ser obtido junto da Autoridade Tributária e Aduaneira, sendo dispensada a presença do requerente, mediante apresentação de Procuração. 
O representante fiscal, que deverá ser residente em território nacional e possuidor de NIF português, poderá, igualmente, ser nomeado e aceitar essa representação mediante procuração, junto da Autoridade Tributária e Aduaneira, não sendo necessária, uma vez mais, a presença do requerente.
Documentos necessários para abertura de conta bancária em Portugal, (necessário em caso de transferência de fundos e recomendável nos demais):
Número de Identificação Fiscal Português;
Passaporte;
Comprovativo de Profissão.

Prazos de permanência

Para efeitos de renovação da autorização de residência, pode ter que se demonstrar ter cumprido os seguintes prazos mínimos de permanência:
7 dias, seguidos ou interpolados, no 1.º ano;
14 dias, seguidos ou interpolados, nos subsequentes períodos de dois anos.
Custo da renovação: € 2.568,75

Reagrupamento Familiar

Os titulares de Autorização de Residência para Actividade de Investimento podem solicitar a entrada e residência dos membros da sua família, sempre que estes se encontrem fora do território nacional.

Implicações Fiscais

No caso de aquisição de bens imóveis de valor igual ou superior a 500 mil euros:
Na aquisição de bens imóveis em Portugal, o investidor terá de suportar os seguintes encargos referentes à sua aquisição:
Imposto Municipal sobre Transmissões Onerosas de Imóveis (“IMT”): Imposto que incide sobre a transmissão onerosa de propriedade, pago em momento anterior à realização do contrato definitivo de compra e venda.
O imposto a pagar é calculado sobre o valor constante do acto ou do contrato, ou se superior, sobre o valor patrimonial tributário do imóvel, constante da respectiva caderneta predial:
Prédios urbanos ou fracções destinadas exclusivamente a habitação: 6% (aplicável de forma progressiva);
Outros prédios urbanos e outras aquisições onerosas: 6,5%;
Prédios Rústicos: 5%.

No caso de aquisição de bens imóveis de valor igual ou superior a 500 mil euros:

Imposto de Selo(“IS”):
No acto de assinatura da escritura ou contrato definitivo de compra e venda, o imposto é liquidado à taxa de 0,8%;
Sobre os prédios com afectação habitacional com valor patrimonial tributário igual ou superior a € 1,000,000,00 incide, ainda, imposto de selo, à taxa de 1% (liquidado anualmente).

Imposto Municipal sobre Imóveis (“IMI”):
Imposto devido pelo proprietário do imóvel em 31 de Dezembro do ano a que respeita o imposto; O IMI incide sobre o valor patrimonial tributário do imóvel, a uma taxa que varia entre 0,3 % e 0,5 % (fixado anualmente pelo respectivo município) e de 0,8 % para prédios rústicos;

Emolumentos Notariais e Registo:
Os emolumentos notariais e de registo são suportados pelo comprador no acto de assinatura da escritura ou contrato definitivo de compra e venda. O valor total dos encargos é de aproximadamente € 1.000. 

Où nous sommes

  • Rua João Tavira, 55
    9000-075 Funchal
  • (+351) 291 759 177
  • (+351) 912 349 650
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.